Menu

Fil de presse

L’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale dévoile les résultats d’une étude sur les proches aidants et l’aide médicale à mourir

L’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale dévoilait le 31 octobre 2017 lors d’une conférence de presse les résultats d’une vaste enquête sur la perception des proches aidants de l’aide médicale à mourir. Menée auprès de 980 proches aidants répartis à travers la province, l’étude illustre leur préoccupation sur cette question délicate et la nécessité de définir un cadre légal entourant l’aide médicale à mourir pour personne inapte.

Nous remercions les partenaires qui ont accepté de collaborer à cette étude. Ils sont :

• L’Association de défense des droits des retraités, AQDR provincial;
• La Société Alzheimer de Québec;
• La Coopérative de services à domicile de Québec;
• La Coopérative de services à domicile du Cap Diamant.

 

Nous vous invitons à prendre connaissance des divers articles ou reportages diffusés par les médias écrits et électroniques en lien avec le dévoilement de cette étude.

Médias écrits :

https://www.lesoleil.com/actualite/les-proches-aidants-a-bout-de-souffle-76031812bac8d861749723e6af0765d9

http://www.journaldequebec.com/2017/10/31/les-proches-aidants-meurent-a-la-tache

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1064648/plan-reclame-pour-les-proches-aidants-dune-personne-malade

Médias électroniques (radio et télévision) :

http://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-quebec/site/episodes/393250/episode-du-31-octobre-2017 (reportage à 16 h min 38 sec)

http://blvd.fm/reecouter/8469-100-normandeau-la-dure-realite-des-proches-aidants-et-les-enjeux-avec-la-presidente-de-l-association-des-proches-aidants-de-la-capitale-nationale-suzanne-girard#.WfsfhlvWy70 (Entrevue avec Nathalie Normandeau le 31 octobre à 15 h 20)

http://blvd.fm/reecouter/8492-sophie-sans-compromis-entrevue-avec-suzanne-girard-presidente-de-l-association-des-proches-aidants-de-la-capitale-nationale#.WfseSVvWy70m (Entrevue avec Sophie Durocher le 1er novembre à 11 h 30)

Pour consulter les documents relatifs au sondage et publiés officiellement lors de la conférence de presse, cliquez sur les liens ci-dessous :

Communiqué APACN

APACN_rapport sondage_final

portrait_global_statistiques

 

Soins de fin de vie | L’aide médicale à mourir

L’aide médicale à mourir

(Volet 2 de 3)

Me Chantal Tremblay, notaire
Avec la collaboration de Marc-André Bouchard, étudiant en droit

Notre précédente chronique traitait des directives médicales anticipées, lesquelles sont restreintes à trois situations cliniques définies et permettent de consentir à l’avance ou de refuser à l’avance à cinq types de soins précis advenant que la personne concernée devienne inapte à y consentir.

Continuer à lire « Soins de fin de vie | L’aide médicale à mourir »

Soins de fin de vie | Les directives médicales anticipées

Les directives médicales anticipées

(Volet 1 de 3)

Me Marc-André Verville, notaire
Avec la collaboration de Marc-André Bouchard, étudiant en droit

CONSENTEMENT AUX SOINS DE FIN DE VIE

L’article 11 du Code civil du Québec [Code civil du Québec, RLRQ, c. C-1991] stipule qu’une personne ne peut être soumise à des soins sans son consentement. La Loi concernant les soins de fin de vie [Loi concernant les soins de fin de vie, LRQ c S-32.0001] (ci-après la « Loi »), sanctionnée par l’Assemblée nationale du Québec, est entrée en vigueur le 15 décembre 2015. Depuis cette date, une personne peut donner ou refuser de donner son consentement à des soins précis de fin de vie, pourvu qu’elle ait formulé, à ces fins, des directives médicales anticipées (ci-après « DMA »). En l’absence de DMA, si l’intéressé est inapte à donner ou à refuser son consentement à des soins, une personne autorisée par la Loi ou par un mandat de protection donné en prévision de son inaptitude peut le remplacer à ces fins. Les DMA doivent être formulées par écrit.

Continuer à lire « Soins de fin de vie | Les directives médicales anticipées »

La Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec : un partenaire incontournable!

Depuis 2012, l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale peut compter sur l’appui d’un partenaire majeur : la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FFMSQ). Grâce à son soutien financier, nous avons pu offrir un service de répit à domicile GRATUIT et essentiel au maintien de la santé de nos proches aidants.

L’année 2016 n’a pas fait exception à cette générosité de la part des médecins spécialistes, puisque nous avons obtenu un quatrième soutien financier d’un maximum de 100 000 $ provenant de leur Fondation. Ainsi, nous poursuivons notre offre de service et comptons offrir quelque 4 320 heures de répit à environ 135 proches aidants prenant soin d’une personne malade ou en perte d’autonomie à domicile, et ce, peu importe son âge.

Continuer à lire « La Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec : un partenaire incontournable! »

Campagne de financement 2017-2018 Offrez quelques heures de répit aux proches aidants!